Credit : Otto Greule Jr, Getty Images

Aperçu des demi-finales de la Copa America

La table est mise pour les demi-finales d’une Copa America qui a été à la hauteur des attentes. Après une phase de groupe divisée entre déceptions (Brésil, Uruguay) et surprises (Venezuela, Équateur), la ronde éliminatoire nous a donné un carré d’as sans réel intrus, constitué notamment de trois des cinq premières équipes au classement FIFA.

États-Unis-Argentine
Les hôtes du tournoi ont pleinement mérité leur place en demi-finale après un départ difficile contre la Colombie. La troupe de Klinsmann a su relever le niveau quand il le fallait pour se hisser jusqu’à la première place du Groupe A avant de disposer de l’Équateur en quarts de finale. Malheureusement pour les Américains, c’est rien de moins que l’équipe du tournoi qui les attend à la prochaine étape. L’Argentine court après ce titre qui lui échappe depuis 1993, ayant notamment été finaliste malchanceuse de trois des quatre dernières éditions du tournoi. Et les Argentins sont clairement les favoris pour aller jusqu’au bout cette fois : impressionnant parcours sans faute en phase de groupe, quart de finale éclatant contre le Venezuela et un Messi, épargné dans les premiers matchs, déjà auteur de quatre buts et deux passes décisives. Ce sera dur pour les États-Unis.

Colombie-Chili
La Colombie, qui était entrée dans son tournoi sur les chapeaux de roues avant de sombrer à son troisième match face au redoutable Johan Venegas et d’échapper la tête du groupe au profit des Américains, a dû se rendre aux penaltys pour surmonter le Pérou en quarts de finale. De l’avis de plusieurs, la Colombie déçoit et ce résultat acquis dans la douleur contre le Pérou ne rassurera personne. À l’inverse, le Chili, tenant du titre, vient de passer le rouleau compresseur sur le Mexique (7-0) et respire la confiance alors qu’il n’avait pas tout à fait convaincu dans les matchs précédents. La Roja part largement favorite pour se rendre en finale une seconde année de suite et possiblement tenter de venger sa seule défaite du tournoi subie face… à l’Argentine.

Ça commence ce mardi à 21 h avec le match États-Unis-Argentine. Vamos!