Les Québécois et Québécoises à l’étranger (août 2016)

Septembre marque le retour des matchs de qualifications pour le mondial 2018 en Russie. Quatre Québécois sont avec l’équipe nationale senior. En plus du troisième gardien de l’Impact, Maxime Crépeau, il y a André Hainault, Samuel Piette et Karl Ouimette. Le premier a joué deux des cinq matchs du FC Magdeburg. Magdeburg a une victoire et un match nul à sa fiche. Du côté de Piette, son club, le CD Izarra, a joué deux matchs, Piette n’a participé qu’au second. Le club a gagné ses deux matchs.

Toujours en Europe, le gardien Julien Latendresse-Lévesque connaît un bon début de saison avec le LOK Leipzig. Fraîchement promus en D4, Latendresse-Lévesque et son club pointent en seconde position, forts d’une fiche de trois victoires, une défaite et une nulle. Le gardien québécois a un jeu blanc à sa fiche.

En Norvège, l’attaquant Olivier Occéan a marqué une fois en quatre matchs pour Odd. Son club est deuxième au championnat, loin derrière Rosenberg. Il reste huit matchs à jouer.

Du côté féminin, Marie-Ève Nault a joué le seul match du KIF Örebro au mois d’août. Ce fut une défaite pour le club de la Québécoise. Orebro est septième au classement avec neuf matchs à jouer. Dans un autre ordre d’idée, la gardienne de Trois-Rivières Gabrielle Lambert commence ce mois-ci une nouvelle aventure. Nouvellement signée en D1 française, avec Albi, son club commencera sa saison le 10 septembre prochain face au Paris Saint-Germain.

Du côté du seul québécois jouant en Amérique du Nord rappelé par l’équipe nationale, Karl Ouimette continue d’être titulaire pour Jacksonville en NASL. Après un petit pépin physique au début du mois d’août, il a joué les deux derniers matchs de son club. Le premier s’est soldé par une défaite de 5-2 contre Indianapolis et le second par une nulle de 2-2 contre la Caroline. Toujours en NASL, le défenseur Maxim Tissot s’impose de plus en plus avec le Fury d’Ottawa. Il a été titulaire lors des cinq matchs de son équipe en août. Le Fury n’a pas gagné lors de ces cinq matchs, avec trois défaites et deux nulles.

Voilà pour la chronique du mois. Il ne reste qu’à espérer de bons résultats pour l’équipe nationale face au Honduras et au Salvador.

Ludovick Martin
@LeKurosawa