Les Québécois et Québécoises à l’étranger (septembre 2016)

Un mois plutôt difficile pour les Québécois et Québécoises à l’étranger.

Le mois de septembre, synonyme de la fin de l’été, marque aussi l’approche du dernier droit pour les Québécois jouant en Amérique du Nord. Pour Josée Bélanger, porte-couleurs du Pride d’Orlando en NWSL, ce dernier droit contraste fortement avec son activité en équipe nationale. Après la récolte de la médaille de bronze aux Jeux olympiques, la native de Coaticook a terminé une saison difficile avec le club de la Floride. Neuvième sur dix, le Pride n’a pas gagné en septembre, ne récoltant qu’un point en quatre matchs. Bélanger était titulaire lors des trois premiers duels du mois. Au total, elle a amorcé quatorze matchs et obtenu deux cartons jaunes, tout ça en 1 082 minutes de jeu cette saison.

Du côté des hommes, septembre a été occupé pour l’ancien joueur de l’Impact, Maxim Tissot. Le milieu de terrain du Fury d’Ottawa a été titularisé sept fois lors du dernier mois, inscrivant un but contre Edmonton. Pour l’équipe, les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes, le Fury ne récoltant que 9 points (2 victoires et 3 nulles) sur 27. Avec quatre matchs à jouer, le Fury est 6e sur 12 en NASL, à 7 points de la 4e place, la dernière donnant accès aux séries d’après saison. Plus au sud, un autre ancien de l’Impact, Karl Ouimette, a eu un mois de septembre aux antipodes de celui de Tissot. Lors des cinq matchs de son club, il n’a joué que trois minutes pour l’Armada de Jacksonville (12e au classement). Les deux ont été sélectionnés par le Canada pour une série de matchs amicaux en Afrique.

En Europe aussi certains championnats tirent à leur fin. C’est le cas pour Marie-Ève Nault en première division suédoise. Elle aussi a eu un mois de septembre difficile. Son club n’a récolté que deux points au cours du mois. Le KIF Örebro se retrouve au 9e rang sur 12 avec 4 matchs à jouer. Un peu plus à l’est, les deux Québécois évoluant en Norvège, Olivier Occéan et Zak Messoudi, ont eu aussi connu un mois de septembre à oublier. Le premier n’a pas marqué depuis le début août et a même été laissé de côté lors du dernier match, alors que le second continue de faire office de figurant, ne quittant pas le banc de touche. Leur club, Odd, vient de subir trois défaites consécutives. Malgré tout il lutte toujours pour le second rang. Avec quatre matchs à jouer, Odd est troisième, trois points derrière Brann, et un point devant Molde et Haugesund.

Ailleurs en Europe, la gardienne Gabrielle Lambert était sur le banc pour Albi lors des deux derniers matchs du club en première division française. Albi a perdu ses trois premiers duels de la saison et est 11e sur 12. En 4e division allemande, le gardien Julien Latendresse-Lévesque a eu un bon mois de septembre, il a mené le LOK Leipzig à une fiche d’une victoire, une défaite et deux matchs nuls en septembre. Il a récolté deux jeux blancs. Finalement, en Espagne le milieu Samuel Piette a été titularisé à trois reprises lors du dernier mois pour le CD Izarra en 3e division espagnole. Son club a eu une fiche d’une victoire, deux défaites et deux nulles en septembre. Comme Tissot et Ouimette, Piette a été rappelé en équipe nationale.

Ludovick Martin
@LeKurosawa