Coupe MLS : demi-finales de conférence

Les matchs de barrage de la Coupe MLS étant terminés, c’est le moment pour les ténors de faire leur entrée dans cette phase finale. Si la première ronde n’a pas été forte en surprises, hormis l’explosion de Montréal à Washington, seule équipe visiteuse à s’imposer, elle a toutefois permis de mieux évaluer le réel niveau des engagés dans ces séries de la Major League Soccer. Voyons voir l’affiche des demi-finales de conférences.

Impact de Montréal-New York Red Bulls
Avec son imposante victoire à Washington, l’Impact de Montréal devient par le fait même l’équipe la plus intrigante toujours en lice pour la Coupe MLS. Quand une équipe livre un effort collectif aussi abouti, cela complique la préparation de son adversaire. Une chose est sûre, pour gagner, New York devra obligatoirement museler Piatti et Mancosu, maîtres d’armes de cette brillante victoire à Washington. Mais parions que Jesse Marsch ne s’inquiète pas trop. Au fond, il lui suffit de continuer dans la même voie : les Red Bulls n’ont pas perdu depuis le… 3 juillet! Qui plus est, le Red Bull Arena est un endroit qui ne sied pas aux Montréalais, d’où ils n’ont jamais ramené le moindre point (sauf une fois, en ligue des champions).
Pronostic : New York se qualifie

Los Angeles Galaxy-Colorado Rapids
Emmenés par Emmanuel Boateng, les Galaxiens ont livré une solide performance en barrage contre un Salt Lake en manque de repères. Sans aucun doute, le Galaxy a annoncé ses couleurs et devra être redouté, d’autant plus que l’expérimenté Bruce Arena sait comment faire monter son équipe en puissance en phase finale. Solide défensivement, grâce au leadership du tout grand Jelle Van Damme, la spécialité des Angelinos demeure l’attaque, on le sait. Reste à voir la gravité de la blessure subie par Alan Gordon, puisque Robbie Keane ne semble pas non plus à 100%. Du côté de Colorado, on a assez bien fini une saison amorcée sur les chapeaux de roues. L’arrivée de Tim Howard a solidifié le mur défensif déjà pas vilain des Rapids, et Jermaine Jones pourrait être de retour de blessure. Sans véritable star offensive, le Colorado a su s’imposer comme une des meilleures formations de la ligue cette saison, signe d’un excellent collectif.
Pronostic : Los Angeles se qualifie

Toronto FC-New York City FC
Toronto va bien. En fait, Toronto va mieux. Tous les yeux étaient tournés vers le BMO Field, où les locaux jouaient leur premier match de séries en 10 ans d’existence. Quelques gaffes de la défense de Philadelphie plus tard, les Reds avaient gagné et toute la pression de ne pas décevoir était tombée. Voilà qui pourrait libérer Giovinco et compagnie pour la suite des débats, car on ne peut pas dire qu’ils ont joué un football fluide et structuré mercredi dernier. En ce qui concerne New York City FC, l’objectif sera de faire un bon match aller pour profiter de son terrain aux dimensions de table de ping-pong au match retour. S’il s’agit du seul terrain ou Giovinco peut avoir l’air d’un joueur de taille normale, c’est aussi un piège pour bien des équipes qui ne parviennent pas à trouver l’espace pour développer leur jeu. Au final, au-delà des Alitdore, Bradley, Giovinco, Villa et Pirlo, c’est peut-être sur le banc que se décidera cette série aller-retour. Et ici, je ne parle pas des remplaçants, mais bien des entraîneurs. Dans ce département, difficile de donner l’avantage aux Torontois.
Pronostic : New York City se qualifie

Seattle Sounders-FC Dallas
On s’attendait franchement à plus de Seattle, qui avait fait une chevauchée extraordinaire pour se qualifier pour la phase finale. Mal payés pour leur effort, les joueurs du Sporting Kansas City auront eu le mérite de museler Lodeiro, et donc de montrer à Dallas comment réussir à contenir l’attaque des Sounders. Danger, donc, pour l’équipe du Nord-ouest américain, qui devra retrouver sa touche offensive face au gagnant du Supporters’ Shield. Toutefois, c’est sans son maître à jouer Mauro Diaz que le FC Dallas devra disputer cette phase finale. Cette blessure (déchirure du tendon d’Achille) étant survenue lors du dernier match de la saison, Dallas devra donc se réadapter rapidement, en amorçant le processus sur le terrain des Sounders. Y aura-t-il un flottement que Seattle pourra exploiter?
Pronostic : Dallas se qualifie