Les Québécois et Québécoises à l’étranger (octobre 2016)

 

Octobre marque la fin des championnats nord-américains, et de ce fait, la fin de la saison pour les deux Québécois évoluant en NASL. Autant Maxim Tissot que Karl Ouimette ont vu leurs équipes éprouver de la difficulté lors de cette saison automnale. Le Fury d’Ottawa (Tissot) terminant dernier, et l’Armada de Jacksonville (Ouimette) avant-dernier. Dans le cas de Tissot, au moins il a joué. Il a eu lors du dernier mois quatre titularisations en cinq matchs et a inscrit un but. Ouimette de son côté n’a été en uniforme qu’une fois lors des sept matchs de l’Armada. Dans les deux cas, l’entre-saison sera intéressante. Tissot devra décider s’il reste avec le Fury qui évoluera en USL l’an prochain ou s’il tente sa chance ailleurs. Ouimette retournera avec les Red Bulls de New York, mais il devra tout de même montrer qu’il a sa place pour l’an prochain après une saison décevante.

En Europe, il reste encore quelques dates aux calendriers des pays scandinaves. Pour Marie-Ève Nault, il reste un match à jouer au championnat de Suède. En octobre, elle a joué quatre matchs de ligue et un match de coupe. Son club pointe au neuvième rang sur douze, sept points devant la dernière place de relégable, avec un seul match à jouer. En Norvège, Odd, le club d’Olivier Occéan et de Zak Messoudi, vit une situation plus réjouissante. Avec un match à jouer, le club des deux Québécois est déjà assuré de terminer au second ou au troisième rang. Dans les deux cas, on parle d’une place assurée en qualifications pour l’Europa League. Occéan a joué quatre matchs lors du mois dernier et a inscrit un but alors que Messoudi continue de rester sur le banc.

Ailleurs en Europe, le gardien Julien Latendresse-Lévesque a connu un mois d’octobre moins satisfaisant que les précédents. Son équipe, le LOK Leipzig, a maintenu une fiche d’aucune victoire, une défaite et trois nulles lors du dernier mois dans ses matchs de Regionalliga (D4). Malgré tout, l’équipe nouvellement promue reste en milieu de peloton. Le LOK peut au moins se consoler d’avoir remporté son match de coupe régionale par la marque de 11-2. En Espagne, le milieu Samuel Piette a amorcé trois matchs et a été remplaçant dans un quatrième pour le CD Izarra, qui évolue en Segunda B (D3). Son club n’a pas perdu en octobre et est tout juste en dehors des places éligibles à la promotion après 12 matchs. Finalement, en France, la Québécoise Gabrielle Lambert n’a toujours pas vu d’action avec Albi. Son club a récolté en octobre sa première victoire de la saison, par la marque de 1-0 contre Metz. Les trois autres matchs se sont soldés par autant de défaites.

Ludovick Martin
@LeKurosawa