PLSQ 2017 : du neuf et plusieurs pas en avant

Signe que le printemps est bel et bien à nos portes, la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ) vient de dévoiler le calendrier de sa saison 2017. Cette année encore, ce sont sept inscrits qui lutteront pour le titre et pour la coupe de la compétition phare de la province. Voici un aperçu de ce qu’on pourra voir sur les terrains cette saison.

Les petits nouveaux
Si la compétition se déroulera à sept équipes malgré les départs de l’académie du Fury d’Ottawa et du Lakeshore SC, c’est que de nouveaux visages feront leur apparition cette saison. Tout d’abord, l’arrivée attendue du Dynamo de Québec, qui amorcera sa première saison en PLSQ. « Enfin! », diront les amateurs de ballon rond de la région de Québec. Et ils seront nombreux à pouvoir profiter de leur nouvelle équipe, car le Dynamo jouera ses parties à domicile sur trois terrains différents : au PEPS de l’Université Laval, mais aussi au Complexe de soccer Honco (École secondaire Les Etchemins), à Lévis. L’équipe se déplacera également à Saint-Georges le 3 juin pour y accueillir l’AS Blainville. Le Dynamo jouera le tout premier match de son histoire le 14 mai au Complexe Honco contre le tenant du titre, Mont-Royal Outremont.

Petit coup de tonnerre inattendu de l’hiver, le CS Saint-Hubert a surpris tout le monde en annonçant qu’il serait de la partie en PLSQ dès 2017. La perspective d’un derby de la Rive-Sud contre le CS Longueuil fait frémir d’impatience. Heureusement, les supporters n’auront pas longtemps à attendre pour le premier affrontement entre les deux clubs, puisqu’il surviendra lors du tout premier match de la saison : Saint-Hubert recevra Longueuil le 6 mai à 13 h. Saint-Hubert jouera ses matchs locaux au Parc Rosanne-Laflamme.

Les autres nouveautés
Bien entendu, outre l’arrivée de nouveaux clubs prometteurs, le gros changement qui fait jaser la communauté foot locale depuis un moment est la réforme du championnat canadien, dès 2018. En effet, le champion de la PLSQ (ainsi que celui de la League 1 Ontario) sera désormais qualifié pour le championnat canadien de la saison suivante. Ainsi, la course au titre sera des plus endiablées. Contrecoup de cette annonce tant attendue faite par l’Association canadienne de soccer : l’annulation de la Coupe interprovinciale D3, qui opposait le champion québécois au champion ontarien. Les détails de la participation des clubs de PLSQ et de L1O au championnat canadien n’ont pas encore été dévoilés.

Autre nouveauté, la reprise du FC Gatineau par l’AS Hull. La région avait pris en charge l’équipe en attendant que l’un de ses clubs soit prêt à prendre la relève. C’est chose faite. L’ASH s’est donc portée volontaire, mais l’équipe conservera le même nom, bien qu’elle adoptera un nouveau logo et de nouvelles couleurs.

FCGatineau2017logo

Le FC Gatineau s’est doté d’un nouveau look

Le calendrier
Outre le derby de la Rive-Sud, le premier week-end mettra en vedette le vainqueur de la Coupe, l’AS Blainville, qui recevra le FC Gatineau nouvelle mouture le 6 mai à 18 h. Le lendemain à 18 h 30, le champion en titre, le CS Mont-Royal Outremont, accueillera le FC Lanaudière. Le Dynamo de Québec amorcera quant à lui ses activités le week-end suivant, à domicile contre le CSMRO. À noter qu’il faudra attendre le 18 juin pour enfin voir un premier choc entre le vainqueur de la Coupe et le tenant du titre; c’est Blainville qui recevra pour l’occasion.

À l’instar de Québec, le FC Lanaudière jouera également ses matchs à domicile sur trois terrains. Ainsi, le Stade municipal de Joliette, le Centre multisports de Terrebonne et le Parc André-Courcelles de L’Assomption recevront chacun leur part de matchs de l’équipe pilotée par Andrew Olivieri.

Pour consulter l’ensemble du calendrier, cliquez ici.

La Coupe!
La Coupe PLSQ est encore une fois au menu, naturellement, mais elle est cette fois un peu chamboulée en raison des Jeux de la Francophonie. L’enjeu ayant pris une autre dimension avec la participation annoncée du champion de la PLSQ au Championnat canadien, par souci d’équité, les trois dernières semaines de juillet seront consacrées à la Coupe PLSQ, pour éviter de désavantager en championnat les équipes qui pourraient perdre des joueurs sélectionnés pour les Jeux. Ainsi, les matchs aller et retour du premier tour seront joués successivement les 15-16 et 22-23 juillet, tandis que les demi-finales aller seront jouées le week-end suivant, soit le 29 juillet. Les demi-finales retour sont prévues pour le 9 septembre et la finale sera disputée le 28 octobre, une semaine après la fin du championnat, comme le veut la tradition.

À noter que le vainqueur de l’édition 2016, l’AS Blainville, entrera en scène en demi-finale, ce qui lui confère donc un congé de deux semaines durant la seconde partie du mois de juillet. Pourrait-il s’agir d’un important avantage pour les hommes d’Emmanuel Macagno?

Voici le tableau de la Coupe 2017 :

PLSQCoupe2017

 

On sent clairement un vent positif souffler sur les terrains de PLSQ depuis un moment, mais cette saison avive encore plus la flamme. L’intérêt pour le championnat est renouvelé avec la possibilité d’accéder à une compétition nationale, voire continentale avec un peu (beaucoup!) de chance. Les petits nouveaux sont gonflés à bloc et amènent avec eux de nouvelles rivalités. Les clubs profitent d’une visibilité de plus en plus grande qui pourrait même être décuplée dès cette saison, et désormais, les clubs d’un plus fort calibre n’auront plus le loisir de les ignorer, puisqu’ils représentent des adversaires potentiels. Tout est en place pour une saison qui s’annonce mémorable. Qui aura la chance de montrer ses qualités en championnat canadien? La réponse vers la fin du mois d’octobre!

Eric Chenoix
@EricVking
@capitainesoccer